Dans ma couturotheque #1

0

Une nouvelle catégorie voit le jour sur CBC. Je me suis dit que peut être tu serais interressée par une présentation des nouveaux livres qui entrent dans ma bibliothèque … Enfin disons plutôt dans ma couturotheque (puisque je ne vais pas te parler du dernier roman que je n’ai pas eu le temps de lire , mais bien de livres axés couture , tricot , crochet etc… ) . Ca te dis ?

Pour inaugurer cette rubrique je te propose de te parler de 2 livres reçus récemment.

Coudre à la Surjeteuse de Julia Hinks Chez Dessain et Tolra , éditions Larousse : 15,90€

SURJETEUSE 1 couturotheque

Comme tu le sais ma surjeteuse c’est un peu ma meilleure amie . Je me bats contre moi même pour ne l’utiliser qu’en cas de besoin et pas forcement pour monter un vêtement de A à Z .
Ce livre est un must have que l’on vienne de s’offrir une surjeteuse ou que l’on soit une utilisatrice aguerrie de la bête.

La 1ere partie concerne les notions de base :l’anatomie de la bestiole ,  le reglage et les 1ers pas.
La 2nde partie concerne la technique : surjeter un angle ou un cercle, les différents points possibles (coutures rabattues , roulotté, flatlock…) , le surjet avec différents pieds (guide élastique , pied fronceur …).

SURJETEUSE 2
Quand à la 3eme partie elle nous propose quelques réalisations simples à la surjeteuse (sacs , jeté de canapé, robe fillette…)

SURJETEUSE 3

Un livre parfait à offrir (avec une surjeteuse bien sur) ou à s’offrir pour découvrir les options de cette drôle de machine.

 

Gilets & Boléros au crochet, Les éditions de Saxe , 12,50€

GILETS CROCHET couturotheque

Un petit livre , traduit du japonais qui propose 14 modèles de petits gilets pour femme et fillette ainsi que 2 modèles de petits sacs et 3 bonnets.

Chaque modèle est détaillé avec un dessin technique rendant sa réalisation plus facile (pour les nulles comme moi) et des explications sur les points employés.

GILETS CROCHET 3
Pas vraiment de coup de coeur concernant les modèles femme (ou alors si j’ai un jour le courage le boléro à fleurs en relief de la couverture)  mais 2 ou 3 petits gilets qui seraient parfaits pour ma mini.

GILETS CROCHET 2
Les modèles pour enfant sont disponibles suivant les modèles entre le 90 et le 110cm ( soit 3 à 5 ans environ) .

 

Et toi lectrice , tu aimes les livres de couture , tricot etc … ?

Commentaires



Rendez-vous sur Hellocoton !

Réflexions autour de mon dressing #4 : Mes silhouettes printemps-été

2

Suite à mes précédents articles sur « the wardrobe architecte » et l’élaboration de mes silhouettes automne-hiver , il est grand temps que j’élabore mes silhouettes type pour la saison printemps-été (avant la fin de printemps en somme) .

Les silhouettes

Je te rappelle le principe , à partir de quelques éléments de base de mon dressing , j’élabore des combinaisons de styles , des mix de vêtements dans lesquels je me sens bien ou qui me font envie.

Je pars sur 5 basiques de l’été (pour moi) à savoir le jean , la jupe longue, le short , la jupe midi et la robe 50’s .

Autour de la robe 50’s

autour de la robe 50 ete 2015

– A coudre : robe (June  maison victor)

Autour de la jupe longue

autour de la jupe longue ete 2015

A coudre : Jupe (Copacabana maison Victor)

A acheter : Tops fluides en jersey

Autour de la jupe midi

autour de la jupe midi ete 2015

A coudre : Jupe midi fluide (Betty maison victor ? )

Autour du jean

autour du jean ete 2015

A coudre : chemise (Burda en cours)
Top fluide (Sorbetto colette patterns)
Veste courte (Bernadette  Republique du chiffon ?)

A acheter : ballerines en cuir claires (nude , cognac …)

Autour du short

autour du short ete 2015

A coudre : Short fluide imprimé (patron à determiner)
Tops fluides en chaine&trame (patrons à determiner)

A tricoter (mouhaha … ou à acheter en étant un peu plus réaliste ) : Gros gilet coton

Les couleurs

Je m’étais aussi cet hiver penchée sur mes couleurs.

J’ai ainsi choisi ma palette d’ete . Beaucoup de couleurs neutres réveillées par quelques couleurs plus vives (aqua, cerise, orange).

Assez étrangement quand j’ai fait mon shopping virtuel pour les silhouettes j’ai choisi beaucoup de bleu , qui n’est a priori pas mon choix premier en terme de couleur . Bon c’est pas comme si la seule pièce commencée de coudre est une chemise … bleue.

 

Gageons toutefois que ce joli planning sera mis à mal par des petites choses plus ou moins prévues (un costume d’Elsa , 8 déguisements pour l’école … et, au fait en juin il y a la fete de fin d’année …)

Et toi lectrice tu as planifié ton été couture ? 

Et si tu as des idées de patrons pour un short fluide et des tops sympas n’hésite pas …





Rendez-vous sur Hellocoton !

Flying like an Eagle …

1

mieux vaut tard que jamais (j’ai l’impression de commencer tous mes articles de cette façon … mon manque d’assiduité sur ce blog étant incontestable) .

J’avais prévu de faire une veste Eagle il y a bien longtemps. J’avais même prévu de rendre ma copie le 19 janvier pour le défi Eagle lancé par Le bazar d’Anne Charlotte  … Et nous sommes ? le 20 avril … Bon timing ma foi, 3 mois et 1 jour de retard ! Parfait … Moi qui dans la vie IRL suis toujours une avance je réalise tous mes fantasmes de retardataire sur CBC.

J’avais aussi mon trop beau lainage « chanel-like » de chez Arts & Textiles , offert par la boutique au marché des soies. Cette boutique propose des tissus made in France dans son magasin dans le Haut-Rhin ou sur son site internet. Les fabricants de ces tissus travaillent avec les plus grandes maisons de haute couture européennes .

Bref j’avais tout , sauf le temps de me mettre à un projet un peu complexe … C’etait ma 1ere veste , doublée qui plus est . Du coup par peur de ruiner mon beau tissus j’ai préféré m’atteler à ce projet à mon cours de couture du jeudi sous l’oeil averti de ma prof.

Tout s’est passé correctement , ou presque … je n’ai rien compris à la finition du bas de la veste (et ma prof non plus hahaha ) , ce qui donne un résultat … euh… original ma foi . Vu que je suis un peu la seule de mon entourage à savoir que ça a merdouillé un chouia, ça ne gêne personne , je peux même dire que oui, ce petit décroché c’est fait exprès …

Pour les épaules et l’intérieur des pans devant j’ai utilisé un lainage gris uni , et pour le dos un satin mat gris perle (on voit mal sur la photo mais il est en fait noir, blanc et gris perle

VESTE EAGLE

VESTE EAGLE PORTEE DEVANT

VESTE EAGLE PORTEE DOS

Tu les vois mes grosses fesses les petits décrochés sur les coutures latérales ?

Bon en vrai ça fait un bon mois que j’ai fini de coudre cette Eagle , et je l’ai portée plusieurs fois . Je la trouve assez pratique comme veste de mi-saison boulot friendly.

LE BILAN

Cout : ♥ ♥ ♥ ♥ (non déterminé)

les tissus principaux m’ont été offerts par Arts & textiles
Patron Eagle de Vanessa Pouzet : 5,95€

Avec ce choix de tissu le cout de la veste serait sans doute un peu elevé , toutefois on arrive à un résultat comparable à un article du commerce.

Portabilité , confort : ♥ ♥  ♥

la coupe loose est très confortable . Juste un petit bémol sur la tendance à glisser vers l’arrière (les découpes d’épaules se retrouvent alors dans le dos) mais peut être est ce du à une mauvais choix dans la taille … un 38 aurait peut être été préférable ? Ca doit au moins faire 3 article dans lequel je dis que je devrais arrêter de coudre du 40 … Peut être qu’un jour je le ferai … ahem …

Cohérence avec le dressing : ♥ ♥  ♥

Facile à porter aussi bien en mode décontracté avec un jean qu’en mode plus habillée avec un pantalon cigarette noir par exemple.

Finitions : ♥ ♥ ♥ ♥

Contente des finitions , c’est vrai que c’est vraiment élégant un vêtement sans couture visible. Seul souci , ces 2 becs sur les coutures de coté . Ca me donnera un prétexte pour la retenter , en version longue peut être ?

Bon on est donc le 20 avril … je crois que je suis légèrement en retard sur mes projets de mini-collection printemps été … To be continued .

Commentaires

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

La vie qui change

6

L’arrivée de mes enfants a été pour moi un petit cataclysme … Peut être parce que la société telle qu’elle est me donne peu envie de les voir grandir dans cette vie là , je ne sais pas trop. Ce que je sais par contre c’est que mes yeux se sont ouverts sur d’autres perspectives.
Moi qui étais une grosse consommatrice, j’ai mis ce mode de vie au placard. Posséder à tout prix ne me satisfait plus. A quoi cela me sert il d’accumuler des biens ? Suis je plus épanouie en possédant toutes ces choses souvent inutiles ? Tous ces besoins crées par la publicité et aussi vite assouvis me rendent ils plus heureuse ?

décroissance course à la croissance

Plutôt lièvre ou tortue ? Moi je préfère être escargot …

Aujourd’hui, comme ça, après mon petit chemin fait, je te répondrai Non .
Nous en sommes au début de la prise de conscience. Je dis « nous » car nous faisons ce chemin à deux, c’est plus facile ainsi.
Nous avons découvert la notion de décroissance.
Ouh le vilain mot qui fait peur ou sourire selon qui l’entend. Attention, pas de malentendu, la décroissance n’est pas la récession, mais une autre voie qui ne passe pas par la croissance comme dogme sacré.
Je te laisse cette phrase comme ça, parce que je l’aime « Celui qui croit a une croissance infinie dans un monde fini est soit un économiste, soit un fou »
Je suis en admiration devant la sagesse de Pierre Rabhi et sa sobriété heureuse, la légende du colibri et le fait que chacun puisse faire sa part, à son niveau, pour réussir de grandes choses.

pierre_rabhi décroissance sobriété heureuse

 

Nous nous préparons donc doucement à une autre vie, plus proche de la terre (voire carrément les deux mains dedans) avec moins de possessions mais plus d’accomplissement. Une vie à la campagne, plus résiliente et autonome avec deux gamins courant pieds nus dans les herbes hautes (image d’Epinal bonjour)

En pratique aujourd’hui qu’est ce que ça donne :

  • Je fais moi même la lessive, le gel douche et les produits ménagers. C’est plus propre écologiquement parlant, carrément économique et ca demande peu de temps à faire quand on maitrise le procédé.

  • Coté alimentation, nous mangeons plus de légumes et de fruits, de saison et si possible qui ont poussé localement (même si quelques entorses sont faites niveau mangues et patates douces). Nous consommons moins de viandes et préférons l’acheter directement à un producteur du coin. Il pourra mieux vivre de sa production et n’aura pas besoin d’élever 1000 vaches pour en retirer un revenu correct. Nous tentons d’introduire des légumes secs dans notre alimentation ce qui est assez nouveau pour nous. Bien sur nous avons banni les plats préparés franchement pas bons et plein de saletés. Pizza et quiches sont faites maison, pâte y compris.

fruits et legumes

Coté vêtements j’ai franchement réduit la voilure, même si je l’admets, ça reste mon point faible.
Pour moi j’achète ce dont j’ai réellement besoin : jeans , chaussures , sous vêtements … J’achète principalement en soldes ou chez le suédois (même si coté éthique c’est franchement pourri) . Ce qui me fait simplement envie, j’y réfléchis longuement . Si je suis en capacité de le faire moi même , je le couds … sinon, j’avoue que l’envie est souvent passée après la période de réflexion.
Pour les enfants j’utilise beaucoup les vide-greniers. Je dois y trouver a tout petit prix au moins la moitié de leur dressing et parfois des vêtements de marque que je n’aurais pas pu leur offrir. Pour le reste, j’achète chez Kiabi ou H&M , surtout ce qui s’abime (leggings , sous-vêtements…) ou ce que je n’ai pas trouvé en chinant.

Je ne regarde presque plus la télé et suis donc moins soumise au martellement publicitaire. Je regarde essentiellement des séries en streaming et des reportages sur youtube pour les sujets qui ne sont pas très grand public (la décroissance, les économies alternatives, l’agro-écologie et la permaculture etc.) .

J’ai appris à vivre dans une maison ou il ne fait pas 22 degrés en hiver. Si j’ai un peu froid, je mets un pull. La chaudière a gaz a fonctionné plutôt bas cet hiver, histoire de garder la maison autour des 17 degrés. Nous chauffons la pièce principale au poêle à bois (que j’ai appris à apprivoiser) . D’ailleurs il fait 17,2 dans le salon, je ne vais pas tarder à faire un petit feu.

Un jour nous aurons une maison avec un grand terrain dans le Sud-Ouest. Pour le moment je m’essaie au jardinage dans mes grandes jardinières de maison de village. Mes semis d’oignons ont l’air de monter derrière la fenetre. Je vais aussi tester 2 pieds de tomate ananas, des physalis (parce que la mini adore), des radis et des courges (butternut et potimarron) . Nous serons loin, très loin, d’une autonomie alimentaire mais si ça fonctionne quel bonheur ce sera de manger notre petite production.

 

Nous avons mis notre maison en vente, il est possible que dans les mois qui viennent notre petite vie de presqu’urbains change assez drastiquement.
Si cela t’intéresse, je te parlerai un peu de nos évolutions entre deux articles couture et DIY.

Commentaires



Rendez-vous sur Hellocoton !

Arrêt Courcelles

0

Cousu il y a un moment je n’avais pas pris le temps de montrer mon nouveau gilet handmade sur CBC. Bon il faut dire qu’il a attendu un bon mois dans l’atelier car je n’arrivais pas a lui poser ses pressions … trop d’épaisseur de jersey et le thermocollant ont eu raison des pressions . Il a donc fallu que je me débrouille pour en coudre quelques unes à la main.
Quand j’ai vu le patron Courcelles sur Cozy little world j’ai tout de suite pensé aux petits cardigans Agnes B que les filles de 3eme arboraient fièrement sur leurs 501 dans mon collège du sixième arrondissement lyonnais. Je n’ai jamais eu LE fameux cardigan à pression mais j’ai décidé aujourd’hui de prendre ma revanche , 24 ans après !

Pour ce gilet Courcelles , j’ai donc choisi un beau molleton gratté de chez La cantate du chanvre rouge Hermes (totalement impossible a prendre en photo le bougre , il vire au rose ) . J’y ai rajouté bien sur les fameuses pressions en nacre . J’ai juste zappé les petites pattes de serrage des cotés.

COURCELLES SUR CINTRE

COURCELLES PORTE DEVANT

J’ai quand même eu droit à un « tu as acheté un nouveau gilet ? » venant de l’homme … Tu t’imagines que, venant de celui qui remarque chaque détail tordu, je ne suis pas peu fière.

COURCELLES PORTE OUVERT

Oh mais fais pas la gueule Kat , même a l’intérieur il est plutôt joli ton cardigan…

COURCELLES DETAIL

LE BILAN

Cout : ♥ ♥ ♥ ♥

150 cm de molleton gratté gris chiné La cantate du chanvre (22€ le metre): 33€
Pressions jersey nacre : 4€
Patron Courcelles/Monceau de Cozy little world : 3€

= 40€

Un cout assez élevé du au choix d’un superbe molleton bio , que je ne regrette pas toutefois le tissu étant vraiment beau .
Après il tient la comparaison avec le modèle original qui se vend 115€ …

Portabilité , confort : ♥ ♥ 

Pratique à porter aussi bien ouvert que fermé . Le seul bémol c’est que je l’ai cousu un peu grand… Il faudrait que j’arrête de coudre du 40 je crois.

Cohérence avec le dressing : ♥ ♥ 

Une jolie couleur qui réveille une tenue noire. Il accompagne aussi bien un jean qu’une petite robe et sa couleur rouge hermès se marie à merveille avec plein d’autres couleurs : marine , noir, cognac …

Finitions : ♥ ♥ ♥ ♥

Je suis contente des finitions pour une fois . J’ai juste rencontré ce souci avec les pressions car trop d’épaisseur à écraser .

Commentaires





Rendez-vous sur Hellocoton !

Back to Top Copyright © 2011 - Boulevard. All rights reserved. Created by ThemeSector, Powered by WordPress.

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :