La vie qui change

L’arrivée de mes enfants a été pour moi un petit cataclysme … Peut être parce que la société telle qu’elle est me donne peu envie de les voir grandir dans cette vie là , je ne sais pas trop. Ce que je sais par contre c’est que mes yeux se sont ouverts sur d’autres perspectives.
Moi qui étais une grosse consommatrice, j’ai mis ce mode de vie au placard. Posséder à tout prix ne me satisfait plus. A quoi cela me sert il d’accumuler des biens ? Suis je plus épanouie en possédant toutes ces choses souvent inutiles ? Tous ces besoins crées par la publicité et aussi vite assouvis me rendent ils plus heureuse ?

décroissance course à la croissance

Plutôt lièvre ou tortue ? Moi je préfère être escargot …

Aujourd’hui, comme ça, après mon petit chemin fait, je te répondrai Non .
Nous en sommes au début de la prise de conscience. Je dis « nous » car nous faisons ce chemin à deux, c’est plus facile ainsi.
Nous avons découvert la notion de décroissance.
Ouh le vilain mot qui fait peur ou sourire selon qui l’entend. Attention, pas de malentendu, la décroissance n’est pas la récession, mais une autre voie qui ne passe pas par la croissance comme dogme sacré.
Je te laisse cette phrase comme ça, parce que je l’aime « Celui qui croit a une croissance infinie dans un monde fini est soit un économiste, soit un fou »
Je suis en admiration devant la sagesse de Pierre Rabhi et sa sobriété heureuse, la légende du colibri et le fait que chacun puisse faire sa part, à son niveau, pour réussir de grandes choses.

pierre_rabhi décroissance sobriété heureuse

 

Nous nous préparons donc doucement à une autre vie, plus proche de la terre (voire carrément les deux mains dedans) avec moins de possessions mais plus d’accomplissement. Une vie à la campagne, plus résiliente et autonome avec deux gamins courant pieds nus dans les herbes hautes (image d’Epinal bonjour)

En pratique aujourd’hui qu’est ce que ça donne :

  • Je fais moi même la lessive, le gel douche et les produits ménagers. C’est plus propre écologiquement parlant, carrément économique et ca demande peu de temps à faire quand on maitrise le procédé.

  • Coté alimentation, nous mangeons plus de légumes et de fruits, de saison et si possible qui ont poussé localement (même si quelques entorses sont faites niveau mangues et patates douces). Nous consommons moins de viandes et préférons l’acheter directement à un producteur du coin. Il pourra mieux vivre de sa production et n’aura pas besoin d’élever 1000 vaches pour en retirer un revenu correct. Nous tentons d’introduire des légumes secs dans notre alimentation ce qui est assez nouveau pour nous. Bien sur nous avons banni les plats préparés franchement pas bons et plein de saletés. Pizza et quiches sont faites maison, pâte y compris.

fruits et legumes

Coté vêtements j’ai franchement réduit la voilure, même si je l’admets, ça reste mon point faible.
Pour moi j’achète ce dont j’ai réellement besoin : jeans , chaussures , sous vêtements … J’achète principalement en soldes ou chez le suédois (même si coté éthique c’est franchement pourri) . Ce qui me fait simplement envie, j’y réfléchis longuement . Si je suis en capacité de le faire moi même , je le couds … sinon, j’avoue que l’envie est souvent passée après la période de réflexion.
Pour les enfants j’utilise beaucoup les vide-greniers. Je dois y trouver a tout petit prix au moins la moitié de leur dressing et parfois des vêtements de marque que je n’aurais pas pu leur offrir. Pour le reste, j’achète chez Kiabi ou H&M , surtout ce qui s’abime (leggings , sous-vêtements…) ou ce que je n’ai pas trouvé en chinant.

Je ne regarde presque plus la télé et suis donc moins soumise au martellement publicitaire. Je regarde essentiellement des séries en streaming et des reportages sur youtube pour les sujets qui ne sont pas très grand public (la décroissance, les économies alternatives, l’agro-écologie et la permaculture etc.) .

J’ai appris à vivre dans une maison ou il ne fait pas 22 degrés en hiver. Si j’ai un peu froid, je mets un pull. La chaudière a gaz a fonctionné plutôt bas cet hiver, histoire de garder la maison autour des 17 degrés. Nous chauffons la pièce principale au poêle à bois (que j’ai appris à apprivoiser) . D’ailleurs il fait 17,2 dans le salon, je ne vais pas tarder à faire un petit feu.

Un jour nous aurons une maison avec un grand terrain dans le Sud-Ouest. Pour le moment je m’essaie au jardinage dans mes grandes jardinières de maison de village. Mes semis d’oignons ont l’air de monter derrière la fenetre. Je vais aussi tester 2 pieds de tomate ananas, des physalis (parce que la mini adore), des radis et des courges (butternut et potimarron) . Nous serons loin, très loin, d’une autonomie alimentaire mais si ça fonctionne quel bonheur ce sera de manger notre petite production.

 

Nous avons mis notre maison en vente, il est possible que dans les mois qui viennent notre petite vie de presqu’urbains change assez drastiquement.
Si cela t’intéresse, je te parlerai un peu de nos évolutions entre deux articles couture et DIY.

Commentaires

La vie qui change

8 commentaires sur “La vie qui change

  • 20 mars 2015 à 13 h 20 min
    Permalink

    J’aime bien ce genre d’articles qui me motivent à moi aussi faire plus attention (même si ces derniers temps, j’ai complètement craqué en termes d’achats pas très utiles).
    Comment fais-tu ton gel douche? n’est ce pas plus économique/écologique d’utiliser un simple savon, au final? (c’est une vraie question, hein, je n’arrive pas à convaincre mon mari d’utiliser du savon, ça mousse moins et ça abîme moins la peau, je pense).
    Moi je rêve aussi d’une maison … et j’aurais des poules, na!

    Répondre
    • 20 mars 2015 à 13 h 34 min
      Permalink

      Alors le gel douche c’est parce que j’ai du mal avec le savon , j’en perds beaucoup, il fond , colle … beurk. Par contre mon gel douche est tout simple … 1 savon d’Alep 20% d’huile de laurier si possible de 200g + environ 1, 2 litre d’eau . On râpe le savon (au robot) et on le met a fondre dans l’eau qui chauffe jusqu’a avoir une consistance bien sirupeuse … Je fais 4 contenants de gel douche qui est prêt environ 48h après une fois épaissi . On peux rajouter quelques gouttes d’huiles essentielles .
      On aura aussi des poules ^^ et des canards (coureurs indiens qui mangent les limaces)

      Répondre
  • 20 mars 2015 à 15 h 30 min
    Permalink

    Ah oui, je veux que tu nous racontes 🙂
    Je me reconnais bien dans ton article et suis en train de m’organiser pour quitter Paris (j’ai hâte pour une maison de campagne)

    Répondre
    • 20 mars 2015 à 16 h 42 min
      Permalink

      je savais que ça te parlerait 😉 .Quelle chance de pouvoir partir de la ville.
      Nous on est prisonniers de la maison et du gros crédit qui va avec … j’espère qu’on trouvera des acquéreurs assez vite. En attendant j’ai fait mes semis cet aprem , j’agrémente comme je peux …

      Répondre
  • 21 mars 2015 à 10 h 32 min
    Permalink

    sacré changement dans votre vie. Ce qui est important c’est de bien en profiter, moi aussi je rêve d’une maison avec mon petit jardin et quelques bêtes.
    En attendant je bricole comme je peux d’ailleurs mes savons et préparations je les stocke dans ces contenants : http://nettoyer-la-maison.com/25-stockage comme j’achete plus de lessive ou autre j’ai plus de bidons à utiliser!

    Répondre
  • 24 avril 2015 à 8 h 38 min
    Permalink

    Bonjour !

    Ton article me rappelle quelque chose !!!!
    Merci de ta visite chez moi ! Comme tu as pu le voir nous avons franchi le pas vers la permaculture. C’est avec plaisir que je discuterai avec toi ! Je publierai également des articles sur ce que l’on fait.
    Au fait, tu pourras toujours assouvir ton envie de vêtements, mais ils seront plutôt couleur terre ! mouhahaha Je plaisante, j’ai beaucoup d’humour !
    Sinon plus sérieusement, as-tu eu l’occasion de voir le film En quête de sens ?? Super, et même constat que nous (je dis nous car tout comme toi, ce sont aussi les mêmes raisons qui nous ont poussés à tout quitter !!!!).
    bonne journée et bonne vente… le rêve n’est plus très loin
    Lalibricole
    lalibricole.canalblog.com

    Répondre
  • 19 juin 2015 à 21 h 03 min
    Permalink

    Bien venu dans le sud-ouest alors! Et vive le potager aussi:)
    Est-ce que tu avais mis sur ton blog les recettes de lessive, gel douche et produits ménagers? Parce que ça me plairait bien ou si tu as des conseils bouquins aussi. J’ai toujours vécu à la campagne, avec le fonctionnement petits producteurs, etc… Mais ça m’intéresse de progresser dans cette voie-là et ai juste acheté un livre sur Pierre Rabhi . Merci d’avance Des bises

    Répondre
  • Ping :Le bio et moi , feat. la biotyfull box sur CBC | Cheap but chic (feat. la Mini )

Un commentaire ça me fait toujours plaisir , bouge pas , je vais te chercher un caramel

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :