Le potager – Mars 2017

Le soleil commence à se montrer plus souvent et surtout à se coucher plus tard … C’est le moment de recommencer à s’occuper du potager si on veut pouvoir être en presque autosuffisance cet été. L’expérience de l’année dernière a été bénéfique et nous a permis de réfléchir à d’autres techniques.

Nous avons eu beaucoup de mildiou sur nos tomates et nous avons perdu des heures à couper des branches et des feuilles malades. Elles n’étaient pas protégées de la pluie et trop serrées.
-> Cette année les tomates iront sous serre , cela limitera les risques. Nous limiteront aussi les variétés … Nous avons été décus de nombre de variétés de tomates pas terribles. Nous avons gardé des graines de tomates cornues des andes (coulis etc…) , une variété orange très bonne en salade et des cerises rouges pour le plaisir des enfants.

Nous avons eu peu de légumes en juillet alors que nous étions là , et nous avons croulé sous la production du 15 aout au 15 septembre (haricots verts, courgettes, concombres ) alors même que nous étions absents 15 jours.
-> Cette année nous allons essayer d’étaler la production en plantant ce qui peut l’être en plusieurs fois , toutes les 3 semaines à 1 mois. Au lieu d’avoir 6 pieds de courgettes qui donnent toutes en même temps , il est en effet plus malin de planter 2 pieds en mai, 2 en Juin et 2 en juillet afin d’etaler la production sur juillet, aout et septembre. De plus nous prendrons nos vacances en Juillet.

19 Aout 2016

 

Nous n’avions pas prévu de légumes d’automne , et dès la mi-septembre nous avons du racheter des légumes.
-> Cette année nous prévoyons 3 variétés de courge (longue de nice , butternut et potimarron) qui feront l’automne et qui iront dans le champ du voisin , ainsi que des poireaux, des carottes et des pommes de terre. Je vais aussi tenter quelques betteraves.

Vu que nous ne sommes pas chez nous, le potager est réduit à son minimum. Sur notre terrain, 3 bandes de 4,5 metres sur 50cm de large , un carré d’environ 5 m2 , et 2 ou 3 mètres de plate bande large de 40 .

Nous allons par contre squatter la serre des voisins pour les tomates, nous avons trop galèré l’an dernier avec le mildiou ! et nous utiliserons aussi une partie du champ autour , pour les pommes de terre , les poireaux , les carottes et les courges.

Cet hiver nous n’avons pas travaillé le potager . Par contre nous avons recouvert la terre de carton et paillé par dessus. Ca a été fait un peu tard , le carton ne s’est pas décomposé comme l’an dernier . Par contre cela a pas mal limité les adventices et la terre dessus est plutôt jolie et vivante.

Au mois de mars :

J’ai semé en place des fèves d’aquadulce .
J’ai tenté quelques plans de pomme de terre sous paille avec au milieu deux structures (ferrailles à poteaux)  pour faire grimper des petits pois qui, à priori, repousseraient les doryphores .

Je dois faire mes semis de tomates , physalis , aubergines et poivrons qui seront mis en terre en mai.

 

J’ai le nez dans mes livres de jardinage ! Il faudra que je te fasse une petite revue de presse de mes livres préférés un de ces quatre.

Le potager – Mars 2017

6 commentaires sur “Le potager – Mars 2017

  • 13 mars 2017 à 23 h 10 min
    Permalink

    Coucou,
    De ma (toute) petite expérience de mon (tout) petit carré de jardin bio, j’ai planté des plantes compagnes qui ont bien protégés mes pieds de tomates 🍅 : œillets d’Inde et basilic 🌿! Nickel!
    Le marc de café autour des salades s’est avéré très efficace aussi pour dissuader escargots et limaces.
    Bon jardinage!

    Répondre
  • 14 mars 2017 à 5 h 41 min
    Permalink

    Ah oui je veux bien une liste de bouquins sur le jardinage ! Je suis novice et j’aimerais m’y mettre car j’ai l’espace et les filles sont assez grandes pour m’aider.
    J’ai mes graines pour semis de tomates courgettes. Je trouve ton idée de décaler les plantations très intéressante, histoire de ne pas tout devoir récolter en même temps.
    As-tu fais des préparations pour l’hiver que tu as conservées ? Si oui plutôt bocaux ou congélateur ?
    Je t’embrasse

    Répondre
    • 14 mars 2017 à 8 h 48 min
      Permalink

      je vais préparer un gros article sur mes bouquins . Ce sera axé permaculture et bio . L’été dernier on a fait beaucoup de confitures , des mirabelles au sirop et à l’alcool (ratées celles a l’alcool) , quelques coulis de tomate, pas mal de congelations (haricots verts et courgettes) . mais maintenant j’ai un autoclave pour faire de vraies conserves sécuritaires , donc j’espère en faire un max cet été (ratatouilles , soupes …) , rajouter quelques conserves en lactofermentation et aussi des fruits et legumes deshydratés (physalis , prunes, tomates , aromatiques).

      Répondre
  • 15 mars 2017 à 19 h 51 min
    Permalink

    Bonjour,
    bonne idée les courges, en plus, si vous les laissez bien sécher en fin de saison, elle se conserve très bien, genre 6 mois, 1 ans voir 2 (oui mes parents avaient vu un peu grand il y a 2 ans).

    Par contre semer à différentes périodes ne marche pas forcément.
    Il est courant de voir un pied végéter jusqu’à ce que les condition de croissance (chaleur, humidité, …) soit réuni.
    Ainsi plusieurs pied de courgette en même temps risque de faire que certains démarreront plus vite quand d’autre iront lentement.

    Nous on se remet seulement au potager après le déménagement.
    J’ai préparé 2 zones (carton avec compost et paillis en branche par dessus) :
    -> une grande qui accueillera maïs, courge et haricot grimpant.
    -> une légèrement plus petite qui accueillera les plantations à rotation rapide (salade, radis, …)
    J’ai également ajouté 2 plots un peu écarté (taille de carton A4) pour les courgettes. C’est envahissant quand ça pousse
    Les tomates iront dans les jardinières proche de l’entrée.

    La difficulté fut de trouver une zone pas trop ombragé dans le verger. (planté trop densément, un éclaircissement est prévu).

    Répondre
    • 16 mars 2017 à 10 h 02 min
      Permalink

      hello, oui j’espere bien pouvoir garder mes courges pour en avoir tout l’hiver . AVEC 3 variétés ça mettra un peu de diversité.
      Je vais tenter la plantation etalée (2 plans par 2 plans pour avoir une pollinisation ok bien sur) , le mieux c’est de tester chez soi 😀 . L’année dernière j’avais 6 pieds qui ont donné TOUS exactement en même temps … je te laisse imaginer l’invasion de courgettes.
      On sera 2 à tester la milpa alors … tu l’avais dejà fait ?
      C’est une chance d’avoir un beau verger … notre futur terrain n’a pas d’arbres , il va falloir tout planter , on est pas prets de manger des fruits !

      Répondre
      • 16 mars 2017 à 19 h 35 min
        Permalink

        Salut,
        les courges c’est vraiment sympa pour l’hiver, et en soupe, ça permet d’avoir un ingrédients de base (chez nous on l’utilise à la place des patates dans les soupes).

        Pour les plantations étalés, j’avais déjà essayé avec les courgettes, et au final tout le monde était mature en même temps.
        Pour le verger, c’est un vieux verger du coin, donc de vieux noyer (à priori plus très productif, mais j’ai pas envie de les couper), et des pommiers à profusion, dont la moitié qui n’ont pas été greffé ou sont en fin de vie.
        En gros, faut abattre la moitié les arbres! :S
        Mais bon, pour le moment, je me contente d’installer mon potager, on fera le ménage plus tard ! 😉

        La milpa (je me souvenais plus du nom), j’avais déjà testé mais avec une réussite mitigé : peu d’haricots était sorti et les herbes avaient envahi génant les courges. Donc avec le carton, ça devrait aller mieux! 😉

        Répondre

Un commentaire ça me fait toujours plaisir , bouge pas , je vais te chercher un caramel

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :