[Dimanche culture et confiture] Sidonie de Florence Verspieren-Morel

Et hop une nouvelle rubrique hebdomadaire qui laisse la part belle aux livres , films , spectacles , expos et tutti quanti … Bon cette rubrique risque de ne pas etre la plus alimentée du blog pour cause de « j’ai pas qu’ça a faire » mais pourquoi ne pas vous faire partager 2 ou 3 petites choses ?   
Je ne suis pas critique litteraire et mes dernieres fiches de lecture , je les ai redigées il y a 18 ans … C’est te dire comme je ne sais pas par ou commencer … Je vais donc faire simple et te parler du livre comme je l’ai ressenti .

L’histoire peut etre …

Rien ne se déroule comme prévu pour Benjamin Aubrier, journaliste ambitieux et arrogant embarqué à l’improviste dans une aventure africaine farfelue. Appelé pour remplacer un collègue au pied levé, son reportage sur une ONG surprenante, la Fondation Livingstone, ne va pas se passer exactement comme il l’avait imaginé…

Située dans une maison d’hôtes perdue au fin fond d’une réserve naturelle africaine, l’histoire met en scène des personnages tous plus extravagants les uns que les autres . Cette petite bande hétéroclite n’a pour point commun que le fait d’être condamnée à mourir. Car c’est là le rôle de la fondation : être un refuge pour les incurables en quête de dignité. 

Mon avis :

Malgré le theme , ce roman arrive à ne pas sombrer dans la melancolie ou la noirceur . Les personnages secondaires sont attachants et pleins de vie malgré la mort qui n’est jamais loin . Par contre je dois dire que je n’ai pas reussi a m’attacher au personnage principal, il m’enervait même par moments  … Peut etre est ce parce que c’est un homme, peut etre parce qu’il a 60 ans , peut etre parce qu’il est ce que j’appelle un queutard ( oui je suis treeeees dinstiguée) … Du coup je dois dire que, autant j’ai apprecié de suivre les aventures de Natacha , Carmen ou Sidonie , autant ce qui concernait Benjamin m’a un peu laissée de marbre .
Malgré ça , ce roman reste très agréable à lire et il ouvre les yeux sur ces malades en fin de vie à qui on ne propose pas vraiment d’alternative aujourd’hui …

sidonie

Sidonie , de Florence Verspieren-Morel auc éditions Beaudelaire , 296 pages , 20.50€

(En plus la couverture graou est très tendance dans le sac à main … Ben quoi on est superficielle ou pas hein … )

Et toi lectrice , tu lis quoi en ce moment ?

Commentaires

[Dimanche culture et confiture] Sidonie de Florence Verspieren-Morel
Mot clé :

Un commentaire ça me fait toujours plaisir , bouge pas , je vais te chercher un caramel


Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :